La détermination de l'amertume (IBU) est un aspect clé dans la production de bière de haute qualité et joue un rôle essentiel dans le brassage. Dans cet article, nous explorerons diverses techniques de mesure de l'IBU, chacune apportant des contributions spécifiques à la production de la bière. Nous plongerons dans la manière dont ces méthodes aident les brasseurs à atteindre l'équilibre parfait entre l'amertume et le goût naturellement doux du moût.

...

Méthodes de Détermination de l'IBU

Méthode Spectrophotométrique

La méthode spectrophotométrique est la technique la plus répandue pour déterminer l'IBU. Elle repose sur la mesure de l'absorbance des iso-alpha-acides dans la bière, principaux responsables de l'amertume. Le processus analytique implique l'extraction de ces composés amers en utilisant un solvant. La détermination est effectuée au moyen d'un spectrophotomètre qui mesure l'absorbance de ces composés à une longueur d'onde spécifique (environ 275 nm).

Chromatographie Liquide à Haute Performance (HPLC)

La Chromatographie Liquide à Haute Performance (HPLC) offre une approche plus générale. Cette méthode permet de séparer, d'identifier et de quantifier les composants individuels de la bière, y compris les différents composés responsables de l'amertume. L'HPLC excelle dans sa capacité à distinguer entre différents acides alpha et leurs isoformes, fournissant un profil détaillé de l'amertume de la bière.

En plus des méthodes spectrophotométrique et HPLC, il est essentiel de discuter du calcul théorique de l'IBU, qui offre une perspective différente sur l'évaluation de l'amertume de la bière.

Calcul Théorique de l'IBU

Le calcul théorique de l'IBU se base sur la connaissance de l'utilisation du houblon et de sa teneur en acide alpha. La formule intègre des facteurs tels que la quantité de houblon, le pourcentage d'acide alpha du houblon, le volume du moût, la densité spécifique du moût et le temps d'ébullition. La formule la plus couramment utilisée est : IBU = (Utilisation × %AA × Poids du Houblon × 1000) / (Volume du Moût × Facteur de Gravité)

  • Utilisation: Se réfère à l'efficacité de l'isomérisation de l'acide alpha, qui varie avec le temps d'ébullition et la gravité du moût.
  • %AA (Pourcentage d'Acide Alpha): C'est le pourcentage d'acides alpha dans le houblon, qui sont la principale source d'amertume.
  • Poids du Houblon: La quantité de houblon utilisée, généralement mesurée en onces ou en grammes.
  • Volume du Moût: Le volume du moût dans lequel le houblon est bouilli.
  • Facteur de Gravité: Un facteur qui prend en compte la densité spécifique du moût. Les moûts de plus grande densité ont une utilisation du houblon réduite.

Bien que cette formule fournisse une valeur théorique de l'IBU, il est important de noter que c'est une estimation. L'amertume réellement perçue peut être influencée par divers facteurs tels que le type de houblon, la présence d'autres ingrédients et l'équilibre global de la bière.

Comparaison des Méthodes

Méthode Spectrophotométrique
Avantages :

  • Relativement simple et économique.
  • Très connue et acceptée par les industries brassicoles.

Inconvénients :

  • Possible surestimation de l'IBU en présence de certains composés, comme les polyphénols.
  • Moins précise par rapport à l'HPLC, car elle ne différencie pas entre les composés amers.

Chromatographie Liquide à Haute Performance (HPLC)
Avantages :

  • Offre une haute précision et spécificité.
  • Capable de distinguer entre différents composés du houblon.

Inconvénients :

  • Nécessite un investissement significatif en équipement et formation.
  • Plus coûteux en termes de temps et plus complexe par rapport aux autres méthodes.

Calcul Théorique
Avantages :

  • Permet aux brasseurs d'estimer les niveaux d'amertume pendant la formulation de la recette.
  • Aide à obtenir une cohérence dans la production de différents lots.

Inconvénients :

  • C'est une approximation et peut ne pas refléter l'amertume perçue par le consommateur.
  • Ne prend pas en compte les interactions complexes qui se produisent pendant la production et la fermentation.

Analyse Comparative des Méthodes de Mesure de l'IBU

Méthode de MesureAvantagesInconvénients
SpectrophotométriqueSimple, économique, bien connuPeut surestimer l'IBU, manque de spécificité
Chromatographie Liquide à Haute Performance (HPLC)Très précis, analyse détailléeCoûteux, complexe, nécessite des compétences
Calcul ThéoriqueUtile pour la formulation de recettes, cohérenceApproximation, ne tient pas pleinement compte des complexités de la production

En résumé, le choix de la méthode de mesure de l'IBU dépend de plusieurs facteurs, y compris les capacités techniques de la brasserie, le budget et le niveau de détail requis pour l'analyse. La méthode spectrophotométrique offre une option simple et économique, idéale pour les contrôles de routine et les processus de production standards. D'autre part, l'HPLC, avec ses capacités analytiques détaillées, est plus adaptée aux besoins de production orientés vers la recherche et de haute précision. Ajouter la méthode de calcul théorique à notre comparaison fournit une compréhension plus complète des différentes approches de mesure de l'IBU dans la production de bière. Comprendre les avantages et les limites de ces méthodes permet aux brasseurs de faire des choix éclairés, améliorant ainsi leurs connaissances et la qualité de leur bière.

CDR BeerLab® pour l'Analyse de l'IBU dans la Production de Bière

Le test de l'IBU de CDR BeerLab® mesure le niveau d'amertume en quantifiant les iso-α-acides. 

Ce test peut être effectué pendant les phases de bouillonnement ou de fermentation, permettant aux brasseurs de comparer les résultats réels avec les calculs théoriques et de maintenir des normes de qualité élevées. 

...

Le principe du test implique l'extraction des iso-α-acides en utilisant un solvant approprié. Après centrifugation, l'extrait est lu à 270 nm, et la coloration ainsi déterminée est corrélée au degré d'amertume de l'échantillon. Cette méthode optimise la méthode de référence EBC et est plus efficace que les méthodes traditionnelles, car elle nécessite seulement 6-7 minutes et l'analyse peut être effectuée même sans un laboratoire équipé. 

L'exactitude de la méthode est garantie par la courbe de calibrage réalisée avec des essais comparatifs effectués avec la méthode spectrophotométrique de référence accréditée UKAS (Campden BRI Method AM/003 based on EBC Analytica 9.8, 2004), dans le cadre de l'étude comparative des méthodes analytiques de CDR BeerLab® et les méthodes de référence menée par le laboratoire international de référence Campden BRI.

Analyses dans la Production de Bière avec CDR BeerLab® : Histoires du Monde Réel

L'étude de la brasserie anglaise Hackney Brewery

Il est communément admis que l'ajout tardif (late-hopping) et à sec (dry-hopping) de houblon ne contribuent pas à l'IBU dans la bière, cependant, à la brasserie anglaise Hackney Brewery, les brasseurs ont pu mener une enquête pour contredire cette croyance en utilisant CDR BeerLab®. 

L'étude a fourni des insights sur la manière dont différentes additions de houblon affectent l'amertume de la bière, offrant des taux d'utilisation pratiques qui peuvent être appliqués aux recettes de production. Les brasseurs de Hackney Brewery ont trouvé que CDR BeerLab® était un outil précieux pour le développement de leur projet, soulignant ces caractéristiques :

  • Analyse Rapide: Contrairement aux méthodes traditionnelles qui peuvent prendre de 15 à 30 minutes et nécessitent un laboratoire équipé, CDR BeerLab® permet de déterminer l'amertume d'un échantillon de bière en environ 6-7 minutes même sur la ligne de production.
  • Facile à Utiliser: L'analyse peut être effectuée par n'importe qui, sans nécessiter un technicien de laboratoire spécialisé.
    • Sensible aux Techniques de Production: L'étude a démontré que CDR BeerLab® peut mesurer efficacement les valeurs de l'IBU pendant différentes phases de la production de bière – y compris les ajouts de houblon tardifs et à sec, qui sont cruciaux dans les styles de production modernes.

En conclusion, CDR BeerLab® présente une approche rapide, conviviale et intuitive pour l'analyse de l'IBU, particulièrement avantageuse dans les pratiques de production moderne où différentes phases d'ajout de houblon influencent de manière significative le profil d'amertume de la bière.

Dans l'étude de cas, en plus de CDR BeerLab®, la spectrophotométrie UV/Vis est également mentionnée comme méthode pour la détermination de l'IBU. Voici un tableau récapitulatif qui présente la comparaison entre les caractéristiques de la méthode traditionnelle de spectrophotométrie UV/Vis et de la méthode CDR BeerLab® pour la mesure de l'IBU telles qu'elles sont soulignées dans l'étude de cas :

Méthode de MesureSpectrophotométrie UV/VisCDR BeerLab®
PrincipeExtraction des iso-α-acides, mesure à une longueur d'onde spécifique (275 nm)Extraction des iso-α-acides, lecture de l'extrait à 270 nm
Temps Requis15-30 minutes6-7 minutes
Compétence RequiseNécessite un technicien de laboratoire spécialiséPeut être effectué par n'importe qui
Équipement NécessaireSpectrophotomètre, verrerie, solvants, etc.CDR BeerLab®
Complexité de la MéthodePlus complexe, nécessite un laboratoireSimple et rapide, ne nécessite pas de laboratoire

...

L'avis des brasseurs de la brasserie italienne BrewFist

Matteo Ambrosetti – Technicien de laboratoire chez BrewFist (brasserie italienne)– a déclaré à propos du test IBU de CDR BeerLab® : "Parmi tous les kits d'analyse de CDR BeerLab®, celui que j'utilise le plus est celui pour la détermination de l'amertume (IBU). Cette analyse, avec la méthode classique, est réalisée en au moins 55 minutes avec une bonne probabilité d'introduire des erreurs. Cependant, en utilisant CDR BeerLab®, le temps d'analyse est réduit à 5-6 minutes, et, chose importante, le test est facile à exécuter. En effet, le menu de CDR BeerLab® est intuitif et n'importe qui peut effectuer l'analyse sans avoir de connaissances en techniques de laboratoire. Il est possible d'obtenir un résultat en très peu de temps avec une marge d'erreur très, très limitée parce que tout est conçu avec soin et la possibilité de faire des erreurs est très faible."

...

Conclusions

En conclusion, CDR BeerLab® se distingue comme une solution complète, conviviale et fiable pour la détermination de l'IBU.

Alors que les méthodes conventionnelles, telles que la Spectrophotométrie et l'HPLC, offrent leurs avantages en termes de spécificité et de détail, CDR BeerLab® introduit une approche rapide et accessible, cruciale pour les styles de production modernes et le contrôle de qualité interne.

Il comble le fossé entre les méthodes traditionnelles complexes et coûteuses en termes de temps, de coûts et de formation chimique, et le besoin de résultats rapides et fiables à divers stades de la production de bière.

Cette intégration des caractéristiques des différentes méthodologies enrichit le kit du brasseur, améliorant à la fois la science et l'art de la production de bière.